Méthodologie

Un protocole unique en 4 étapes, quel que soit le type de matériel et média testé. Une évaluation faite avec une grille d’analyse codifiée par les évaluateurs d’Impact Mémoire.

oeil

ÉTAPE 1 : Le Programme IMpact®

Les experts Impact Mémoire évaluent la communication en s’appuyant sur la grille exclusive IM basée sur des critères permettant de mesurer la capacité du message à bien stimuler des processus cognitifs clés (Attention, Emotion, Intérêt, Non-conscient…).

ÉTAPE 2 : Validation internationale

Un correspondant basé dans les pays concernés identifie les éléments susceptibles d’être traités différemment par les cibles locales.
Le fonctionnement du cerveau est universel, mais certains éléments sont interprétés différemment selon les spécificités culturelles et émotionnelles. Ex : relations homme-femme, rapport à la nudité, à l’argent…

ÉTAPE 3 : Les Calculs

Le programme calcule (formules mathématiques et pondérations exclusives à Impact Mémoire) des indicateurs de performance, tant sur l’impact, la mémorisation que sur la capacité du message à stimuler un comportement.

ÉTAPE 4 : L’analyse

Une analyse est menée par un expert étude en s’appuyant sur les indicateurs et les observations.
Avec pour objectif peu de chiffres et beaucoup d’explications, d’identification des forces et faiblesses et pistes de réflexion sur les axes d’optimisation.

Quand et comment

Sans biais lié au type de matériel testé, Impact Mémoire peut intervenir tôt dans le développement créatif – dès les premières intentions et jusqu’au matériel finalisé. Idéal en phase de screening et en phase d’optimisation, l’analyse cognitive s’utilise aussi pour un diagnostic et retravail sur projets finalisés.

Insight

1. Quali

Quand l’insight doit être validé

Développement créatif

2. L’analyse cognitive d’Impact Mémoire

En phase de screening de pistes créatives et pour des optimisations tout au long du processus créatif

Idée, 1er dessin, Script, Maquette, Story-board, Image HD, Animatic

Remontages de films finalisés

Diagnostic et optimisations en vue de retravail (nouvelles diffusions, formats courts …)

Matériel finalisé

3. Quanti

Lorsqu’une validation conso finale est nécessaire