Juin 2020

Événement
IREP

« Oui mais voilà, au final, la data ça fait mal »

Intervention de Bruno Poyet à l’IREP forum : « L’EFFICACITE sans DATA : alternatives ou mutations ? »

La Data, ça fait du bien.

Pouvoir d’adresser sans déperdition à son cœur de cible, c’est véritablement une aubaine. Moins de pertes, des taux de retours optimisés… Un vrai bénéfice pour tout communiquant souhaitant dynamiser ses investissements. 

Oui mais voilà, au final, la data ça fait mal

Parce que la Data enferme, elle sclérose la communication et au final la Marque. Elle va jusqu’à faire perdre ses convictions, visions et identité. À force de définir la communication à coups de Test&Learn et de se restreindre sur des cibles clés, c’est finalement les consommateurs qui façonnent le discours, et ce n’est plus l’annonceur. La Marque reste coincée entre des murs clos. Et si le résultat court-terme peut être positif, il est fort peu probable que le ROI long-terme soit au rendez-vous.

Fort de nos connaissances en Sciences Cognitives appliquées au Marketing, nous proposons de décrire 4 thèmes susceptibles de doper l’efficacité pérenne de la communication, de relativiser et de valoriser la valeur de la Data.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter :

Mélanie Berger – mberger@i-memoire.com

Bruno Poyet – bpoyet@i-memoire.com

Regarder la vidéo